Ville de Gatineau
Le concours Des nouvelles de Gatineau! récompense quatre Gatinois!
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 5 mars 2018. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Le concours Des nouvelles de Gatineau! récompense quatre Gatinois!

Gatineau, le 5 mars 2018. – Les lauréats du concours Des nouvelles de Gatineau! ont été présentés samedi dans le cadre du Salon du livre de l'Outaouais. L'édition 2018 a également été lancée et les candidatures sont acceptées jusqu'au 31 août 2018.

Rappelons que ce concours est organisé par la bibliothèque municipale de Gatineau, en collaboration avec le libraire Hugo Thivierge. Le Cégep de l'Outaouais organise aussi un volet étudiant.

Retour sur le concours 2017 (7e édition)

Quarante-cinq auteurs de tous les horizons de la francophonie ont soumis un texte.
Le premier prix de 1000 $ a été attribué à Ivan Videnov pour sa nouvelle La longue marche.
Véronique Dutartre a reçu le deuxième prix de 500 $ pour sa nouvelle De l'autre côté de la rivière.
Le troisième prix de 300 $ a été remis à Rose-Hélène Ratté pour son texte intitulé Chagrin.
Le Cégep de l'Outaouais a également remis un prix étudiant à Alexandra Charland-Froment pour sa nouvelle Conséquence.
Tous les récipiendaires sont des citoyens de Gatineau.
Le thème de la septième édition était Gatineau, ville de rivières et de forêts.
Les meilleurs textes soumis seront réunis dans un recueil à paraître aux Éditions Vents d'Ouest vers la fin de l'année.

Lancement de la 8e édition

Les auteurs professionnels et amateurs sont invités à laisser libre cours dès maintenant à leur créativité littéraire.
La thématique de cette édition est Histoires en plein air.
Les candidatures sont acceptées jusqu'au 31 août 2018.
Les auteurs sont invités à soumettre une nouvelle d'un maximum de 2500 mots sur le sujet de leur choix.
Le texte doit faire mention du plein air et évoquer un endroit reconnaissable de Gatineau.
Tous les genres de nouvelles (réaliste, fantastique, historique, surréaliste, science-fiction, etc.) sont acceptés.
Les règlements du concours sont disponibles au www.gatineau.ca/desnouvellesdega….


Citation

« Chaque année, le concours Des nouvelles de Gatineau! nous permet de découvrir des talents de chez nous et d'ailleurs. C'est aussi fascinant de voir les participants s'inspirer de Gatineau chacun à leur façon. Leurs écrits nous permettent de redécouvrir notre ville et de la faire rayonner à travers la francophonie » s'est réjouie la conseillère municipale et vice-présidente de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine, Mme Isabelle N. Miron, en remplacement du maire de Gatineau, M. Maxime Pedneaud-Jobin.


Liens connexes

Page Web du concours

Page Facebook du concours


Images

À l'avant, de gauche à droite : Véronique Dutartre (2e prix), Alexandra Charland-Froment (lauréate du volet étudiant), Ivan Videnov (1er prix), Monique Ratté (nièce de Rose-Hélène Ratté, lauréate du 3e prix)

À l'arrière, de gauche à droite : Marie-Hélène Rock (bibliothécaire, programmation adulte, Ville de Gatineau), Catherine Lachaîne (bibliothécaire académique, Université d'Ottawa et jurée), Isabelle N. Miron (conseillère municipale et vice-présidente de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine, Ville de Gatineau), Hugo Thivierge (libraire et coordonnateur du concours), Josée Tardif (bibliothécaire, traductrice et jurée), Carole Laguë (chef de service, Bibliothèque et lettres, Ville de Gatineau)

Visuel de la 8e édition

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Marie-Hélène Rivard
Chef, relations publiques,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
rivard.marie-helene@gatineau.ca
@ville_gatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page