Ville de Gatineau
Réaction du maire de Gatineau aux propos du conseiller Jocelyn Blondin
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 24 avril 2018. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Réaction du maire de Gatineau aux propos du conseiller Jocelyn Blondin

Gatineau, le 24 avril 2018 - En réponse au courriel de M. Jocelyn Blondin, conseiller municipal en charge des liens avec le monde de l'éducation, le maire de Gatineau a souhaité réagir.

«C'est justement parce que je veux m'appuyer sur l'expertise de l'ensemble des élus que depuis mon arrivée comme maire, j'ai nommé certains d'entre eux pour m'appuyer dans des dossiers précis. C'est le cas avec M. Blondin avec le monde de l'éducation, mais aussi avec plusieurs autres élus.

La condition pour travailler de cette façon, c'est évidemment que l'élu et moi travaillions en complicité sur le dossier ciblé, même si nous pouvons avoir des désaccords sur d'autres sujets. En nommant M. Blondin, je voulais pouvoir compter sur son passé dans le monde de l'éducation pour en faire bénéficier tout le monde.

Par ailleurs, il n'est pas évident de savoir si M. Blondin défend bel et bien les intérêts de la Ville dans le dossier. Il prétend que Gatineau fait cavalier seul en n'offrant pas gratuitement de terrains aux commissions scolaires, ce qui est totalement faux. L'ensemble des grandes villes du Québec refusent de payer ce que Québec doit payer. Elles travaillent actuellement avec le gouvernement pour trouver des solutions à ce problème, et nous progressons parce que Québec a reconnu que les demandes des villes sont légitimes. La CSPO a d'ailleurs reçu du financement pour quelques terrains, ce qui prouve que lorsque nous travaillons ensemble face à Québec, nous obtenons des résultats.

J'ai cru que M. Blondin pourrait avoir la distance nécessaire pour exercer son rôle malgré sa grande proximité avec la présidente Mme Légaré, qui a été son agente officielle lors de la dernière campagne électorale, mais il semble avoir choisi la voix de l'opposition systématique.

Par-dessus tout, rappelons que le dossier de l'école 036 a beaucoup évolué depuis le mois dernier, date à laquelle remonte les accusations de M. Blondin. Nos démarches ont porté fruit, puisque le travail avec la CSPO a repris de façon tout à fait cordiale et efficace, nous avons rencontré le comité aviseur dirigé par M. Crevier il y a quelques semaines pour établir un plan de match, la CSPO a complété l'achat du terrain et une seconde rencontre est prévue dans les prochains jours pour définir la suite des choses.

De mon côté, je poursuivrai le travail avec nos partenaires dans l'objectif de permettre la construction de l'école 036 – et des autres – de la façon la plus constructive et rapide possible.
Finalement, à partir du moment où M. Blondin se dissocie de la position de la Ville que nous lui avons fait valider de façon très claire, et à partir du moment un choix est fait de plutôt jouer le rôle d'une opposition traditionnelle qui refuse de collaborer avec le maire en place, je devrai donc choisir un autre élu pour m'appuyer dans le dossier des liens avec le monde de l'éducation, ce qui sera fait dans les prochains jours. »

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Cabinet du maire
Ville de Gatineau
Source
Laurence Gillot
Attachée de presse,
Cabinet du maire
Ville de Gatineau
gillot.laurence@gatineau.ca
@Laurence_Gillot

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page