Ville de Gatineau
Gatineau se positionne quant aux mesures d'encadrement en prévision de la légalisation du cannabis
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 28 juin 2018. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Gatineau se positionne quant aux mesures d'encadrement en prévision de la légalisation du cannabis

Gatineau, le 28 juin 2018. – Le conseil municipal a pris connaissance des travaux et des recommandations de la Commission Gatineau, Ville en santé sur le cannabis. La Commission recommande d'appliquer la Loi 157 encadrant le cannabis, qui modifie la Loi concernant la lutte contre le tabagisme. De plus, la Commission émet plusieurs autres recommandations dans le but d'encadrer l'usage du cannabis. Le tout est conditionnel à l'adoption des recommandations par le conseil municipal lors de sa séance du 3 juillet 2018.


Faits en bref

Le conseil prend position face aux mesures d'encadrement du cannabis. Cette décision fait suite aux recommandations de la Commission Gatineau, Ville en santé.
La principale recommandation consiste à appliquer les mesures prévues à la Loi 157 encadrant le cannabis, sans aucune autre restriction. L'usage du cannabis sera donc encadré selon les dispositions de cette loi. Plusieurs facteurs ont été considérés, notamment l'acceptabilité sociale, l'équité sociale et les impacts sur les clientèles vulnérables. La cohérence règlementaire avec Ottawa a aussi fait partie des critères d'analyse.
Un bilan de la première année d'application de la loi sera réalisé par la Commission Gatineau, Ville en santé au conseil municipal. Ce bilan a pour but d'évaluer les impacts et la pertinence de modifier la réglementation municipale. Rappelons que l'entrée en vigueur de la loi est prévue pour le 17 octobre prochain.
Considérant les préoccupations soulevées par les citoyens lors des consultations publiques, d'autres mesures seront mises en place :

- Contribuer, avec les partenaires, aux activités de prévention et d'éducation, notamment auprès des jeunes;
- Réaliser des activités de sensibilisation, en collaboration avec ses partenaires, portant notamment sur le respect d'autrui.
On estime qu'un budget de 80 000 $ sera nécessaire pour réaliser les activités de communication et de sensibilisation. Celles-ci s'échelonneront sur une période de plusieurs mois.


Citation

« Au-delà des enjeux de vente et de consommation en public, Gatineau a aussi tenu compte des clientèles vulnérables dans son analyse. Il est essentiel d'évaluer les impacts possibles sur celles-ci, notamment sur les jeunes et les gens avec des problèmes de santé mentale. Tout compte fait, les recommandations de la Commission Gatineau, Ville en santé répondent aux préoccupations soulevées par les citoyens. Elles tiennent également compte de leurs demandes d'information et nous continuerons à les adresser. Il y a beaucoup d'efforts de communication à déployer mais je suis persuadée que nous sommes outillés pour bien encadrer l'usage du cannabis », a déclaré Mme Renée Amyot, présidente de la Commission Gatineau, Ville en santé.

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page