Ville de Gatineau
L'arrivée du printemps dans un Chant de blé à la Galerie Montcalm
Passer au contenu principal

Ce communiqué a été publié le 10 mars 2022. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.

Ville de Gatineau
Communiqué
L'arrivée du printemps dans un Chant de blé à la Galerie Montcalm

Gatineau, le 10 mars 2022. – Jusqu'au 24 avril, l'exposition Chant de blé présente une installation immersive de Joëlle Morosoli, créée en collaboration avec Rolf Morosoli. Pour l'occasion, la Galerie Montcalm se transforme en une serre dans laquelle des herbes folles se déploient doucement. Ce printemps, découvrez cet hymne à la nature.


Faits en bref

À l'heure où l'environnement disparaît, l'exposition de Joëlle Morosoli rappelle que la nature deviendra sous peu un objet d'art, un artefact muséal.
Le visiteur est invité à déambuler dans l'environnement créé par l'artiste.
Le mouvement de l'installation évoque le vent qui fait danser les herbes en un rythme lent : un chant de blé.
L'artiste ne cherche pas à ajouter du mouvement à l'oeuvre, mais à donner forme au mouvement.
Les ombres portées font partie intégrante de l'oeuvre. Telle une projection filmique sur les murs et le plancher de la galerie, elles contribuent à immerger le visiteur dans un environnement mouvant.
Sur les murs, des reliefs inspirés par la course des nuages viennent poétiser ce paysage.
L'installation est faite de plusieurs matériaux : le métal, la mécanique, les moteurs, l'électronique, les cartons peints. Rolf Morosoli a conçu les mécanismes qui mettent l'oeuvre en mouvement.
Le port du masque ou du couvre-visage sera obligatoire jusqu'à la levée de la directive de la Santé publique.

L'artiste, Joëlle Morosoli

Joëlle Morosoli est titulaire d'un doctorat de l'Université Paris 8 en Esthétique, sciences et technologie des arts.
L'artiste élabore des sculptures en mouvement depuis plus de trente ans. Elle a réalisé une trentaine d'expositions individuelles et autant d'oeuvres publiques.
Cofondatrice de la revue Espace Art Actuel, elle en a été directrice adjointe durant une dizaine d'années.
Joëlle Morosoli a publié un essai : L'installation en mouvement; une esthétique de la violence, aux Éditions d'art Le Sabord (2007). Elle est également l'autrice d'un roman : Le sablier de l'angoisse (1986, 2e prix Robert-Cliche); d'une fiction : Le ressac des ombres (l'Hexagone) et d'un recueil de poèmes Traînée rouge dans un soleil de lait (Éditions Naaman).
Résidente de Montréal, elle enseigne les arts plastiques au cégep de Saint-Laurent et a été coordinatrice du Département d'arts visuels de 2007 à 2014.
Trois de ses oeuvres, créées en collaboration avec Rolf Morosoli, peuvent être observées à Gatineau :
- Feuillaison – À la bibliothèque Lucien-Lalonde;
- Plafond en mouvement – Au Palais des congrès;
- Jeu d'herbes - À l'hôpital de Gatineau.


Liens connexes

Galeries d'art et expositions


Image

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 291 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page