Ville de Gatineau
Le projet de verdissement de l?île de Hull va de l?avant
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 22 avril 2021. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Le projet de verdissement de l’île de Hull va de l’avant

Gatineau, le 22 avril 2021. – Le projet de verdissement de l'île de Hull ira de l'avant au cours des prochains mois. À l'occasion du Jour de la Terre, les deux premiers arbres ont été plantés au parc Wellington, dans le secteur de Hull.

Soulignons que le projet a été initié en 2017 par le Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais et qu'il sera réalisé en collaboration avec l'organisme.


Faits en bref

Ce projet vise la plantation d'environ 1 000 arbres, de centaines d'arbustes et d'une quarantaine de plantes grimpantes d'ici l'automne 2023.
Les objectifs du projet sont de :
- Améliorer la résilience environnementale et la santé de la population de l'île de Hull;
- Augmenter l'indice de canopée;
- Sensibiliser et informer la population;
- Diminuer les inégalités environnementales.
La démarche consiste à planifier les plantations, à sensibiliser et à informer la population ainsi qu'à planter des arbres.
L'indice de canopée exprime le pourcentage d'un territoire couvert par les branches des arbres. L'île de Hull présente un taux de canopée de 21 %.
- Ce taux n'est que de 16 % dans les zones résidentielles.
- De plus, ce secteur de la Ville est aux prises avec d'importants îlots de chaleur qui constituent un problème de santé publique.
- À long terme, les arbres plantés contribueront significativement à diminuer les effets locaux des changements climatiques sur ce secteur vulnérable à l'augmentation de la température.
Les coûts du projet de verdissement de l'île de Hull s'élèvent à 1 330 000 $.
- Gatineau a obtenu 997 500 $ du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) dans le cadre du programme Climat municipalités– Phase 2, financé par le Fonds vert.
- En 2018, la Ville avait réservé 100 000 $ pour la plantation d'arbres.
- La Fondation Intact, Brigil, Eurovia Québec, Gazifère, Gagné, Isabelle, Patry, Laflamme associés, notaires, s.e.n.c.r.l (GIPL), Ed Brunet et Evolugen ont apporté une contribution financière au projet soutenu par 18 organismes et acteurs de l'île de Hull.
- Soulignons qu'une pétition en ligne pour soutenir ce projet a obtenu près de 4 000 signatures en 2019.


Citations

« Ce projet de verdissement cadre avec le Plan de gestion des arbres et des boisés, qui vise l'augmentation des plantations d'arbres à Gatineau. Cette initiative rejoint aussi le Plan d'adaptation aux changements climatiques de la Ville. Il s'agit d'une belle initiative du CREDDO et de la Ville. L'expérience acquise avec ce projet permettra à la Ville de reproduire la démarche dans d'autres secteurs par la suite », a déclaré M. Maxime Pedneaud-Jobin, le maire de Gatineau.

« Les municipalités jouent un rôle clé dans l'adaptation des communautés aux changements climatiques. Bien au fait des enjeux propres à leur territoire, elles sont en mesure de proposer des solutions concrètes qui soutiendront efficacement un aménagement résilient et durable. En créant ces espaces de fraîcheur sur l'île de Hull, la Ville de Gatineau poursuit ses objectifs de développement durable tout en permettant à sa population d'être mieux outillée face aux impacts des changements climatiques. Bravo pour cette initiative porteuse de la Ville et de tous ses partenaires! », a déclaré M. Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval.

« Le projet de verdissement de l'île de Hull va plus loin que de planter des arbres, sa finalité est de prendre soin des gens. Ceux qui ont déjà marché, vécu ou travaillé sur l'île de Hull comprendront la nécessité d'ajouter de la beauté à ce milieu de vie. Nous sommes heureux de contribuer à la qualité de vie des usagers du centre-ville et de le faire avec l'implication de nombreux partenaires », a affirmé M. Benoit Delage, directeur général CREDDO


Images

Sur la photo, de gauche à droite :
M. Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau
M. Benoit Delage, directeur général du CREDDO
Mme Laurence Coulombe, coordonnatrice des projets en adaptation aux changements climatiques au CREDDO
Mme Maude Marquis-Bissonnette, conseillère municipale du district du Plateau et présidente de la Commission sur le développement du territoire, l'habitation et l'environnement


Documents connexes

Page Web du projet

Plan de gestion des arbres et des boisés

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Sources
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau



Laurence Coulombe
Coordonnatrice des projets en adaptation aux changements climatiques
Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais
laurence.coulombe@creddo.ca
@CREDDO_ca

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page