Ville de Gatineau
Déclaration du maire Maxime Pedneaud-Jobin sur le projet d'aréna de 4000 places avec patinoires communautaires
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 28 septembre 2016. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Déclaration du maire Maxime Pedneaud-Jobin sur le projet d'aréna de 4000 places avec patinoires communautaires

En juin 2015, après avoir fait deux appels d'offres, changé notre stratégie d'approvisionnement, discuté intensément avec des partenaires privés notamment pour la gestion du centre, nous avons finalement rejeté le projet de centre Multi à 75M.

Nous avons immédiatement lancé un appel à la communauté d'affaires pour qu'elle nous soumette des propositions, tout en précisant le cadre à respecter.

Depuis, nous avons analysé les propositions reçues. Sur la base des propositions reçues, nous avons défini, en collaboration avec le gouvernement du Québec, le cadre dans lequel nous pouvions négocier. Nous avons ensuite choisi Vision Multisports et entrepris des négociations. Vision Multisport a négocié une entente de 25 ans avec les Olympiques. Durant tout le processus, nous avons agi avec rigueur. Nous sommes aujourd'hui à l'étape du choix du site pour un nouveau centre multi-glaces.

Après une longue démarche d'analyse, deux sites se sont qualifiés. L'utilisation des deux sites correspond à la vision portée par notre schéma d'aménagement. Les deux sites sont acceptables, mais le site de la Cité fait nettement consensus parmi nos partenaires que sont les Olympiques et VMSO.

D'abord parce que ce site maximise les chances de succès de notre partenariat avec VMSO. La proximité des diverses institutions, donc de la clientèle, en fait la meilleure décision d'affaires à court et à long terme.

C'est aussi la meilleure décision du point de vue du hockey. Le site est proche des partisans, il augmente la possibilité d'organiser des événements de tous types et il augmentera considérablement le rayonnement des Olympiques.

Par ailleurs, ce choix permettra de compléter le pôle de la Cité, un pôle en plein expansion, un pôle dont nous sommes fiers. C'est donc également la meilleure décision d'aménagement urbain.

Nous voulons sauver les Olympiques à un coût acceptable pour les contribuables, et ce, à court, moyen et long terme. Choisir le site de la Cité est une première étape importante pour y arriver car il est gage d'un partenariat solide.

Finalement, ce terrain municipal est à vendre depuis 2003, le marché a parlé, le secteur privé n'est pas intéressé à le prendre en main. C'est tout le contraire sur le site Guertin actuel, où les possibilités de redéveloppement par le privé sont réalistes.

Depuis 50 ans, l'aréna Guertin n'a pas contribué à revitaliser le site actuel. Quelques glaces ne le feront pas plus. La revitalisation de ce secteur passera beaucoup plus sûrement par un projet mixte basé sur la présence de bureaux, de commerces et de résidences.

Notre détermination de revitaliser notre centre-ville reste totale. Permettez-moi de rappeler certaines de nos actions :

Dans notre plan d'investissement : 32M sur 67M (48% vont au centre-ville), c'est le double des investissements annuels prévus par l'ancienne administration.

Plan de crédit de taxe qui représente, à terme, de plus de 27M, uniquement pour le centre-ville.

Seul endroit où il y a un PPU : Montcalm et Morin

Seul endroit où il y a un fonds d'animation (1M)

Initiative unique pour rassembler des ateliers d'artistes

Le projet Zibi a été traité en priorité par nos services, c'est actuellement un des plus gros projets de développement immobilier au Québec.

Dans un proche avenir, on verra aussi au centre-ville le développement de la place des Festivals et celui de la grande bibliothèque.

Je le répète, notre détermination de revitaliser notre centre-ville reste totale.

Finalement, la possibilité d'avoir plusieurs glaces communautaires au même endroit nous permettra de revoir le déploiement de nos glaces de proximité, à l'Est, comme à l'Ouest de la ville. Nous avons maintenant tout en main pour reprendre ce chantier d'importance.

En conclusion, nous avons franchi des obstacles importants, il faut s'en réjouir, mais il en reste à franchir. Nous devons finaliser l'entente financière avec VMSO et elle doit être acceptable pour les contribuables ; tout comme la première entente pour Branchaud-Brière, elle sera publique. Nous devrons aussi faire endosser cette entente par un véhicule législatif provincial qui reste à définir.

Toutefois, le choix d'aujourd'hui ouvre de nouvelles avenues de redéveloppement du centre-ville. C'est un choix qui complète la vision que Gatineau, et l'ancien Gatineau, avait pour le secteur de la Cité, un secteur qui fait notre fierté. Le vote d'aujourd'hui est également un pas de plus vers une solution à l'avantage des contribuables, à l'avantage des Olympiques et à l'avantage du hockey dans son ensemble.

Le travail continue, merci.
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Cabinet du maire
Ville de Gatineau
Source
Laurence Gillot
Attachée de presse,
Cabinet du maire
Ville de Gatineau
gillot.laurence@gatineau.ca
@Laurence_Gillot

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page