Ville de Gatineau
Mitigomijokan : un clin d'oeil à Deschênes et un hommage aux premiers occupants du territoire
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 8 février 2021. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Mitigomijokan : un clin d'oeil à Deschênes et un hommage aux premiers occupants du territoire

Gatineau, le 8 février 2021. – Le Comité de toponymie de Gatineau recommandera d'adopter le toponyme Mitigomijokan pour désigner le district électoral numéro 5. Le nom, qui signifie « le lieu du chêne » a été choisi en consultation avec la communauté de Kitigan Zibi. Il honorera la culture et la langue des premiers occupants du territoire. Le Comité présentera sa recommandation à la séance spéciale du conseil municipal du 9 février. Le toponyme sera soumis à l'adoption du conseil le 16 février prochain.


Faits en bref

Le nom Mitigomijokan tisse un lien entre les présences autochtone et française sur le territoire.
- Le nom Mitigomijokan est un clin d'oeil au toponyme Deschênes qui désigne le district et l'ancienne ville où est situé le nouveau district.
- Le toponyme Deschênes tire son origine des voyageurs et explorateurs français. Ils auraient nommé le lieu « portage des Chênes » en raison des nombreux chênes qui s'y trouvaient.
Le Comité de toponymie a préconisé une démarche de consultation avec la communauté de Kitigan Zibi. Cette collaboration a permis de sélectionner le nom d'origine anishinabeg. Ainsi, la Ville honorera aussi la culture et la langue des premiers occupants du territoire de Gatineau.
Le toponyme Mitigomijokan sera recommandé à la séance spéciale du conseil municipal du 9 février prochain.
- Il est prévu de le soumettre à l'adoption du conseil le 16 février. Le nom sera alors officialisé par la Ville.
Conformément à la pratique toponymique pour désigner un territoire, le nom du nouveau district doit être ancré dans ses caractéristiques géographiques et historiques.
Le nom proposé pour le nouveau district rencontre les orientations du Comité de toponymie. Rappelons que par sa toponymie, la Ville souhaite contribuer à consolider le sentiment de fierté de sa population et alimenter la mémoire collective.
Le toponyme permettrait ainsi de souligner et de rendre hommage au patrimoine autochtone passé et présent sur le territoire gatinois.
Rappelons que Gatineau répond favorablement à certaines des recommandations du plan d'action de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) sur le racisme et la discrimination. Par exemple, Gatineau reconnaît la communauté Kitigan Zibi Anishinabeg comme interlocuteur et principal partenaire de la Ville en matière de relations avec les Premières Nations.
Gatineau souhaite inscrire ce geste toponymique dans la démarche de réconciliation avec les peuples autochtones.

District électoral numéro 5

Le territoire de la Ville de Gatineau connaît une expansion démographique importante depuis quelques années. Cette situation a une incidence significative sur la vie démocratique municipale.
Cette expansion a nécessité la création, en avril 2020, d'un 19e district électoral. Il chevauche la limite des secteurs de Hull et d'Aylmer.
Le district portera le numéro 5. Il doit être désigné par un nom significatif et ancré dans les racines d'Aylmer.


Citations

« Je me réjouis aujourd'hui de voir la langue anishinabeg prendre une place aussi importante dans notre toponymie. C'est un geste rassembleur et porteur afin de reconnaître la présence, la culture et la langue des premiers occupants du territoire de Gatineau. La volonté du Comité de toponymie, de la communauté de Kitigan Zibi et du conseil municipal de tisser des liens entre nos communautés rend possible cette désignation et j'en suis fière », a déclaré la présidente du Comité de toponymie de la Ville de Gatineau et conseillère municipale de Pointe-Gatineau, Mme Myriam Nadeau.

« La semaine dernière, le conseil municipal a posé un geste fort en adoptant une résolution concernant le Plan d'action de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador sur le racisme et la discrimination. Nous aurons bientôt l'occasion d'en poser un autre, tout aussi puissant, qui s'inscrit dans la même lignée : adopter un toponyme en langue anishinabeg pour le nouveau district électoral. La carte électorale est en quelque sorte le fondement de notre vie démocratique, il est donc essentiel qu'elle reflète la richesse et la diversité de notre ville et de son territoire. Je remercie le Comité de toponymie et sa présidente, Mme Nadeau, de leurs efforts en ce sens, et je remercie le Chef Whiteduck, de Kitigan Zibi, pour ce nouveau partenariat qui contribue à bâtir des ponts entre nos communautés », a déclaré le maire, M. Maxime Pedneaud-Jobin.


Image

District Mitigomijokan


Liens connexes

Carte détaillée

Toponymie

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 290 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page