Ville de Gatineau
Gatineau modifie son règlement pour autoriser les petits élevages urbains
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 12 mars 2019. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Gatineau modifie son règlement pour autoriser les petits élevages urbains

Gatineau, le 12 mars 2019. – À la suite du bilan positif de la phase II du projet pilote sur les petits élevages urbains, la Ville modifie son règlement à ce sujet. Ainsi, un plus grand nombre de citoyens pourront se procurer une licence pour la garde de poules pondeuses et l'installation d'une ruche.

La modification du règlement est conditionnelle à l'autorisation du conseil municipal et devra être entérinée officiellement le 19 mars prochain.


Faits en bref

Les principaux changements apportés au programme des petits élevages urbains par rapport au projet pilote sont les suivants :
- Le nombre de licences pour les poules pondeuses et les élevages d'abeilles n'est plus limité;
- Chaque licence avicole permet de garder jusqu'à cinq poules, soit deux de plus que ce qu'autorisait le projet pilote;
- La superficie minimale des terrains est passée de 450 à 350 mètres carrés pour les licences de poules pondeuses;
- Les poulaillers sont maintenant acceptés dans les jardins communautaires et collectifs.
Les citoyens pourront soumettre une demande de licence en ligne dès le 20 mars 2019, et ce, tout au long de l'année.
Comme c'était le cas lors du projet pilote, la production d'oeufs et de miel est réservée à une consommation personnelle.
Ce programme est rendu possible grâce à des ententes conclues avec les partenaires suivants :
- Le Collectif apicole Apicentris;
- La S.P.C.A. de l'Outaouais;
- La Coopérative agro alimentaire des Vallées Outaouais Laurentides.
Un guide d'information sera remis aux participants. Il leur offrira des conseils afin qu'ils vivent une expérience intéressante, enrichissante et sécuritaire.


Citation

« Les deux phases du projet pilote de 2017 et 2018 ont permis de démontrer un réel engouement pour ce programme. L'été dernier, plus de 200 demandes de licence ont été reçues. Ce programme permet aux citoyens de choisir la provenance de leur nourriture. Les citoyens participants peuvent s'approvisionner en oeufs frais de façon quotidienne. L'élevage d'abeilles à miel contribue à la reproduction des végétaux et à l'abondance des récoltes urbaines à Gatineau », a déclaré la présidente de la Commission Gatineau, Ville en santé et conseillère municipale, madame Renée Amyot.


Images


Liens connexes

Page Web des petits élevages urbains

Présentation - Bilan du projet pilote des petits élevages urbains – Phase II

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page