Arrestation de Michel Vanier concernant des agressions à caractère sexuel
Passer au contenu principal
Ville de Gatineau
Communiqué
Arrestation de Michel Vanier concernant des agressions à caractère sexuel

Gatineau, le 26 octobre 2018 – Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a procédé à l'arrestation de Michel Vanier, un homme de 48 ans de Gatineau, en lien avec une agression sexuelle commise sur une adolescente alors qu'elle utilisait des services de transport adapté. À la suite de l'enquête, le SPVG a des raisons de craindre que monsieur Vanier pourrait avoir fait d'autres victimes.


Faits en bref

Le SPVG a reçu une plainte indiquant qu'une personne vivant avec une importante déficience physique et intellectuelle aurait pu être victime d'attouchements à caractère sexuel.
À la suite de l'enquête, le SPVG a procédé à l'arrestation de Michel Vanier le lundi 22 octobre. Il a comparu le 23 octobre pour répondre à des accusations d'exploitation sexuelle et d'actions indécentes. Il a été libéré le même jour avec des conditions très strictes à respecter, notamment :
- Ne pas être en présence de personnes mineures, sauf en présence d'une personne responsable.
- Interdiction de se trouver dans un parc ou toute zone publique où l'on peut se baigner s'il y a des personnes âgées de moins de 16 ans.
- Interdiction de se trouver dans une garderie, un terrain d'école, un terrain de jeu et un centre communautaire.
- Interdiction de chercher, d'accepter ou de garder un emploi rémunéré ou non qui le placerait en relation de confiance ou d'autorité vis-à-vis des personnes vulnérables.
- Interdiction d'avoir des contacts avec une personne de moins de 18 ans à moins de le faire sous la supervision d'une personne que la Cour estime convenir.
- Ne pas se trouver à bord d'un véhicule adapté.
Au moment des événements, monsieur Vanier était chauffeur de taxi pour la compagnie Taxi Loyal et agissait comme sous-contractant de la Société de transport de l'Outaouais (STO) pour effectuer du transport adapté.
La STO et Taxi Loyal ont offert dès le début leur pleine et entière collaboration afin de fournir de précieuses informations ayant permis de faire progresser l'enquête rapidement dans l'intérêt du public.
Dans le cadre de l'enquête, le SPVG a identifié deux autres dossiers récents qui pourraient être liés. Les enquêteurs ont des raisons de craindre que Michel Vanier ait pu faire d'autres victimes.
En plus de Taxi Loyal, monsieur Vanier pourrait avoir été à l'emploi de d'autres entreprises de taxi auparavant. L'enquête se poursuit. Pour le moment, aucune information ne permet de déterminer si le suspect pourrait avoir commis des crimes ailleurs qu'à Gatineau.

Mode opératoire

Jusqu'à présent, le SPVG est en mesure d'établir que les présumées victimes de Michel Vanier sont des femmes vivant avec des déficiences physiques et/ou intellectuelles.
L'âge des présumées victimes varie de l'adolescence à la cinquantaine.
Les agressions se seraient déroulées alors que les présumées victimes utilisaient les services de transport adapté.

Recherche de victimes

Considérant que certaines victimes pourraient éprouver des difficultés à s'exprimer, le SPVG invite tout intervenant ou proche de ces personnes vulnérables à s'assurer de leur bien-être physique et intellectuel. En cas de blessures inexpliquées ou de comportements anormaux d'une personne en situation de vulnérabilité, il est important de faire un signalement afin que l'événement puisse être enquêté.
Il n'est pas exclu que l'accusé ait aussi fait des victimes qui ne sont pas considérées comme des personnes vulnérables.
Le SPVG invite toute personne ayant été témoin ou victime d'agressions à caractère sexuel à communiquer avec les enquêteurs du SPVG en composant le 819-243-INFO (4636), option 5.

Enquête sur des crimes en série

En fonction de la Loi sur la police, le SPVG a informé rapidement la Sûreté du Québec que plusieurs dossiers d'agressions sexuelles pouvaient être liés et qu'il pouvait y avoir d'autres victimes.
Par conséquent, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée.
Le GECS est une structure de commandement unifié au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d'identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.
L'enquête est toujours menée par le SPVG et l'étroite collaboration se poursuit avec la SQ. D'autres accusations pourraient être déposées.


Images

Monsieur Michel Vanier
Transport adapté
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page