Ville de Gatineau
Semaine de la police 2021 : « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers »
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 10 mai 2021. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Semaine de la police 2021 : « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers »

Gatineau, le 10 mai 2021. — Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) prendra activement part à la Semaine de la police 2021 qui se tient du 9 au 15 mai sous le thème « Savoir prévenir, savoir intervenir : la violence conjugale et les policiers ». Bien que la prévention en pareille matière soit une priorité pour les policiers du SPVG, cette semaine thématique — une initiative du ministère de la Sécurité publique du Québec — leur donnera l'occasion d'axer leurs interventions sur les enjeux relatifs à la violence conjugale et familiale.


Faits en bref

Depuis plusieurs années, et plus particulièrement dans le contexte de la pandémie de COVID-19 qui contribue à réduire le filet de sécurité, la violence conjugale est devenue une question sociale majeure.
S'inquiétant de la recrudescence des cas de violence conjugale sur son territoire et dans la province, le SPVG souhaite travailler en amont afin de mieux accompagner les victimes et les inciter à dénoncer leur agresseur. La Semaine de la police constitue une excellente occasion de faire de la sensibilisation sur le sujet et de tenter de démystifier le phénomène.
Étant fréquemment confrontés à ce type d'événements, les policiers sont à même de constater que les dénonciations sont plus fréquentes et nombreuses que par le passé, ce qui suppose que la sensibilisation fonctionne (du moins, en partie).
- Le chiffre noir de la violence conjugale, soit l'ensemble des crimes qui ne sont pas connus, demeurera toutefois toujours significatif et nécessite qu'on s'y attarde.

Semaine de la police : un rendez-vous dans les médias sociaux!

Jusqu'au 15 mai, le SPVG concentrera ses efforts de communication dans l'objectif de démystifier la violence conjugale sous toutes ses formes et de mieux outiller les victimes. Le SPVG profitera également de l'occasion pour souligner l'apport important de ses partenaires dans la lutte contre la violence conjugale.

Toute la semaine, les réseaux sociaux du SPVG seront particulièrement animés :
- Messages de prévention divers;
- Capsule vidéo sur le cheminement d'un dossier de violence conjugale, de la prise d'appel au centre d'urgence 9-1-1 jusqu'au référencement aux partenaires du milieu judiciaire et communautaire.
Les citoyens sont invités à demeurer à l'affût des réseaux sociaux du SPVG. C'est un rendez-vous!
- Compte Facebook du SPVG : facebook.com/policegatineau
- Compte Twitter du SPVG : twitter.com/PoliceGatineau
- Compte Instagram du SPVG : instagram.com/policegatineau

La violence conjugale et l'apport du travail des policiers

Plusieurs infractions criminelles peuvent survenir dans le cadre d'une relation malsaine de violence conjugale, notamment :
- Harcèlement criminel;
- Voies de fait simples ou graves;
- Agression armée;
- Agression sexuelle;
- Appels harassants;
- Profération de menaces sur une personne, un bien ou un animal;
- Non-respect des conditions émises par un juge concernant une remise en liberté à la suite d'une accusation criminelle.
Ces actes, répréhensibles par la loi, sont pris au sérieux par les policiers du SPVG et méritent d'être dénoncés puis enquêtés.
Par ailleurs, contrairement à la croyance populaire, il importe que les violences dites non physiques soient déclarées à la police, car elles servent de mise en contexte pour les dossiers de violence conjugale soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). Ces éléments sont donc très importants pour les policiers et pour le cheminement du dossier d'enquête.
D'autres situations comme l'obtention de la garde d'un enfant ou la séparation de biens pourraient nécessiter l'intervention d'un avocat en matière de conflits civils. Même s'ils n'ont pas de pouvoirs légaux en matière civile, les policiers sont en mesure de bien diriger les personnes vers les bonnes ressources.
Il ne faut jamais hésiter à contacter le SPVG pour obtenir de l'aide. Les policiers pourront diriger la victime vers des services ou des organismes qui sauront l'accompagner dans ce qu'elle vit.

Les partenaires et leur contribution essentielle

Le SPVG ne peut passer sous silence le travail exceptionnel réalisé par ses partenaires du milieu pour accompagner les victimes, et ce, dans le respect de leurs choix et de leurs volontés.

Le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) : cavac.qc.ca — 819 778-3555
Le Centre d'aide et de lutte contre les agressions sexuelles (CALAS) : www.calas.ca — 819 771-1773
Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais : cisss-outaouais.gouv.qc.ca — 819 966-6000
La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), lorsque des enfants sont impliqués : www.quebec.ca/famille-et-soutien… — 819 776-6060
Les maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale :
- Le Centre Mechtilde : www.centremechtilde.ca — 819 777-2952
- L'autre Chez-soi : lautrechezsoi.com — 819 685-0006
- Maison Libère-Elles : maisonlibere-elles.ca — 819 827-4044
- Maison Unies-vers-femmes : maisonunies.ca — 819 568-4710
- Maison d'Hébergement Pour Elles des Deux Vallées: maisondeuxvallees.com — 819-986-8286
L'organisme Donne-toi une chance : www.donnetoiunechance.org — 819 205-1451
SOS violence conjugale : sosviolenceconjugale.ca/fr — 1 800 363-9010

Bien que la Semaine de la police 2021 se termine le 15 mai, le SPVG invite chacun et chacune à continuer de faire preuve de vigilance et à dénoncer toute situation où la sécurité ou l'intégrité d'une personne pourrait être compromise. Tous ensemble, on peut faire une différence!


Document connexe

Les formes de la violence conjugale

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page