Ville de Gatineau
Agressions sexuelles sur des personnes vulnérables : nouvelles accusations contre Michel Vanier
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 15 novembre 2018. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Agressions sexuelles sur des personnes vulnérables : nouvelles accusations contre Michel Vanier

Gatineau, le 15 novembre 2018. – Aujourd'hui vers 15 h, les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont de nouveau procédé à l'arrestation de monsieur Michel Vanier, 48 ans de Gatineau en lien avec de nouveaux dossiers en matière d'agression sexuelle.


Faits en bref

Monsieur Vanier s'est présenté de son propre chef au poste de police de Gatineau après avoir été contacté par des enquêteurs du SPVG en regard à six nouveaux dossiers l'impliquant.
Rappelons que le 26 octobre dernier, le SPVG tenait une conférence de presse afin d'annoncer l'arrestation de monsieur Vanier en lien avec une agression sexuelle commise sur une adolescente alors qu'elle utilisait des services de transport adapté.
- Ayant des raisons de craindre que Monsieur Vanier ait pu faire d'autres victimes, le SPVG invitait alors toute personne ayant été témoin ou victime d'agressions à caractère sexuel à communiquer avec les enquêteurs du SPVG.
L'appel du SPVG a été entendu et depuis, six autres dossiers ont été ouverts et enquêtés.
Ces nouvelles enquêtes portent à huit le nombre total de dossiers d'accusations déposés au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) contre monsieur Vanier.
L'accusé comparaîtra devant la Cour du Québec demain pour répondre à de nombreuses accusations en matière de crimes sexuels ainsi qu'un bris d'engagement, à la suite de quoi il devrait demeurer détenu.

Contexte

La première arrestation a eu lieu le 22 octobre 2018, à la suite d'une plainte indiquant qu'une personne vivant avec une importante déficience aurait pu être victime d'attouchements à caractère sexuel.
Au moment des événements rapportés, monsieur Vanier était chauffeur de taxi pour la compagnie Taxi Loyal et agissait à titre de sous-contractant pour la Société de transport de l'Outaouais (STO) pour effectuer du transport adapté.
L'enquête a permis au SPVG d'établir que les présumées victimes de monsieur Vanier étaient des femmes vivant avec des déficiences physique et/ou intellectuelles âgées de l'adolescence à la cinquantaine. Les agressions se seraient déroulées alors qu'elles utilisaient le transport adapté.
La pleine collaboration de Taxi Loyal et de la STO a grandement contribué au succès de l'enquête.

Enquête sur des crimes en série

En fonction de la Loi sur la police, le SPVG a informé rapidement la Sûreté du Québec que plusieurs dossiers d'agressions sexuelles pouvaient être liés et qu'il pouvait y avoir d'autres victimes.
Par conséquent, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée.
L'enquête est toujours menée par le SPVG et l'étroite collaboration se poursuit avec la SQ.

Le SPVG n'exclut pas la possibilité que certaines victimes de monsieur Vanier hésitent encore à porter plainte ou qu'elles éprouvent des difficultés à s'exprimer en raison de leur condition. Toute personne ayant été témoin ou victime d'agissements inappropriés de monsieur Vanier est invitée à communiquer avec les enquêteurs en composant le 819 243-INFO (4636), option 5.


Image

Monsieur Michel Vanier


Liens connexes

Arrestation de Michel Vanier concernant des agressions à caractère sexuel

Arrestation de Michel Vanier pour bris d'engagement

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page