Ville de Gatineau
Menaces envers l'école secondaire de l'Île : une adolescente a été arrêtée
Passer au contenu principal

Ce communiqué a été publié le 17 mai 2022. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.

Ville de Gatineau
Communiqué
Menaces envers l'école secondaire de l'Île : une adolescente a été arrêtée

Gatineau, le 17 mai 2022. – Le 13 mai, les enquêteurs du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont procédé à l'arrestation d'une adolescente de 14 ans pour avoir proféré des menaces envers l'école secondaire de l'Île au mois d'avril dernier.


Faits en bref

Rappelons que le 19 avril 2022, le SPVG annonçait avoir entamé une enquête après le dépôt d'une plainte concernant des propos menaçants envers l'école secondaire de l'Île.
– Le message qui avait été reçu incitait à la violence et était sans équivoque menaçant envers la population étudiante de l'école secondaire de l'île.
À la suite de son arrestation, l'adolescente a été rencontrée par les enquêteurs puis elle a été libérée sous promesse de comparaître avec des conditions à respecter.
Le dossier d'accusation pour avoir proféré des menaces au sens du Code criminel sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) en Chambre de la jeunesse contre l'adolescente.
Rappelons que trois autres adolescents ont été arrêtés pour des dossiers similaires au cours des dernières semaines (menaces de même nature mais envers d'autres établissements scolaires).
Les policiers du SPVG continuent d'être à l'affût et d'assurer une présence aux abords des établissements scolaires sur son territoire. Leurs efforts de prévention et de sensibilisation aux conséquences possibles de tels gestes se poursuivent auprès des adolescents dans les écoles.
Le SPVG poursuit son enquête dans d'autres dossiers de menaces visant d'autres établissements scolaires sur son territoire.
– En ce qui concerne les menaces qui avaient été proférées à l'école secondaire Hormidas-Gamelin, une personne a été rencontrée et des accusations seront soumises par sommation au DPCP.
Toute personne détenant de l'information concernant ces enquêtes est invitée à contacter la ligne info du SPVG au 819 243-4636, option 5. Les informations seront traitées de manière confidentielle.

Rappel de ce que dit la loi

Le SPVG tient de nouveau à rappeler que l'article du Code criminel statuant qu'il est interdit par la loi de proférer des menaces de tuer ou de blesser une personne ou un animal ou encore d'endommager des biens n'est pas un crime d'intention.
En d'autres termes, même si l'action est posée dans le but de faire une blague ou que les paroles ont été dites sans intentions réelles, si les propos tenus ont eu pour effet d'entraîner un sentiment de crainte ou de peur, l'infraction est considérée comme ayant été commise.
– Les gens ayant tenu de tels propos s'exposent donc à des accusations de nature criminelle ainsi qu'à toutes les conséquences subséquentes pouvant en découler.

Communiqués précédents

Proférer des menaces, peu importe l'intention, c'est criminel!

Propos menaçants envers des établissements scolaires : une arrestation et des enquêtes qui se poursuivent

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Renée-Anne St-Amant
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
st-amant.renee-anne@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 291 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page